L’expérimentation d’accompagnement bien spécifique, en étroite collaboration avec les partenaires concernés nous permet de proposer un accompagnement social de qualité pour des publics divers, en très grandes difficultés. L’accompagnement de jeunes en rupture scolaire et ou rupture familiale vers les organismes adaptés (mission locale, pôle emploi…) peut re-créer du lien social et les ré-inscrire dans une dynamique d’actorialité de son parcours de vie.

D’autre part, il favorise la ré-inscription des jeunes dans la cellule familiale. Nous proposons un soutien à la parentalité à partir d’un travail sur les histoires de vies croisées. Ce dispositif s’adresse aussi à personnes sortantes de prison, d’hospitalisation, de centres d’hébergements et qui se trouvent dans une impasse pour poursuivre leur parcours de vie et sortir d’une spirale marginalisante. Nous pensons que toute personne qui est exclue ou qui s’exclue d’un système doit pouvoir en tirer des enseignements et doit pouvoir se saisir d’une nouvelle opportunité de s’autonomiser. Cela ne peut passer sans une contractualisation et un engagement financier symbolique où la personne devient le sujet de l’objet de son accompagnement. Nous ne pouvons faire l’impasse sur les personnes isolées et âgées, qui ont besoin d’une écoute attentive pour éviter l’isolement et l’errance psychologique et la dépendance physique. Travailler sur l’intergénérationnel et le transgénérationnel ainsi que sur l’interculturel par le croisement des savoirs et des compétences nous semble indispensable dans une société où l’individualisme a tendance à se développer et couper les liens sociaux. C’est sous forme d’ateliers d’échanges intergénérationnels que nous envisageons d’accompagner la mise en action de la mixité sociale.

Actuellement nous proposons la mise en place de la VAE auprès de publics en grandes difficultés, personnes incarcérées, hospitalisées, en centre d’hébergement d’urgence. Ce travail particulier d’écriture pour valider des compétences que souvent les personnes ne soupçonnent pas nécessite une approche spécifique. Nous proposons de mettre en œuvre un accompagnement, réalisé par des personnes qualifiées tant au niveau de leurs méthodes de travail et de la connaissance du public. La validation peut être totale ou partielle, mais permet à la personne de se voir reconnaitre des domaines de compétences qu’elle peut mettre en avant auprès d’éventuels employeurs ou dans le cadre d’une reprise de formation.